(Crédit: Knesset)

Yariv Levin demande à Yaïr Lapid et Naftali Bennett de publier les accords de coalition

Le président de la Knesset, Yariv Levin, a demandé ce vendredi au leader de Yesh Atid, Yair Lapid, et au chef de Yamina, Naftali Bennett, de soumettre tous les accords signés avec les partis qui rejoindront leur coalition. Les accords ont été conclus mercredi, mais n’ont pas été finalisés. « Il est impossible que les accords de coalition soient cachés à la Knesset et au public », a déclaré Levin. Yesh Atid et Yamina ont répondu à cette demande: « Les accords de coalition et les directives du gouvernement seront bien sûr rendus transparents et clairs pour le public après leur signature. » Ils ont publié une déclaration commune indiquant que les accords de coalition seraient soumis de manière transparente. Ils ont appelé Levin à convoquer le plénum de la Knesset et à « permettre la formation d’un gouvernement d’unité fonctionnel qui nous sortira du chaos ».

Le chef de Yamina, Naftali Bennett, a réuni  vendredi son parti à son domicile de Ra’anana. Après la réunion, le député Abir Kara a affirmé qu’il n’y aurait plus de transfuges de Yamina, après la défection du député Amichai Chikli du parti début mai. Le député de Yamina Nir Orbach devait décider s’il soutient ou non l’appel de la nouvelle coalition à remplacer Levin en tant que président de la Knesset lors de la réunion.

Les 61 députés composant la coalition en devenir ont soumis jeudi une demande formelle au secrétaire de la Knesset Yardena Muller-Horowitz pour entamer le processus de remplacement de Levin, mais peu de temps après sa soumission, Orbach a indiqué que sa signature sur la lettre à Muller-Horowitz a été ajouté à son insu et a demandé qu’elle soit retirée. Sans Orbach, la coalition n’aurait pas les 61 députés nécessaires pour renverser Levin.

Gabriel Attal