(Crédit: DR)

Le chef de l’UNRWA à Gaza rappelé après avoir affirmé que les frappes de Tsahal étaient « précises »

Le chef de la mission de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens à Gaza a été rappelé suite à un tollé dans l’enclave côtière après avoir déclaré à la télévision israélienne que les frappes de Tsahal pendant la guerre de 11 jours du mois dernier semblaient être « précises » et « sophistiquées ». Matthias Schmale et son adjoint David de Bold ont quitté mercredi l’enclave côtière dirigée par le Hamas, selon Channel 12, la chaîne à laquelle le directeur de l’UNRWA a fait les premiers commentaires le mois dernier. L’interview a conduit à des accusations de la part du Hamas, selon lesquelles il disculpait Israël pour la mort de civils palestiniens, incitant Schmale à s’excuser. Un porte-parole de l’Agence de secours et de travaux des Nations Unies a affirmé que Schmale avait été rappelé à Jérusalem pour des consultations et avait décidé de prendre un congé prolongé. De Bold a également été jugé persona non grata par le Hamas, selon les médias palestiniens, qui ont déclaré que le groupe terroriste exigeait que lui et Schmale soient licenciés. Le porte-parole de l’UNRWA a indiqué que De Bold continuerait son travail à distance de Jérusalem et que la commissaire générale adjointe Leni Stenseth dirigerait le bureau de Gaza sur place dans l’intervalle.

Gabriel Attal