(Crédit: GPO)

Benyamin Netanyahou convoque une réunion d’urgence avec les chefs du bloc de droite

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, a convoqué les dirigeants du bloc de droite à une réunion urgente dans sa résidence rue Balfour à Jérusalem: le leader du sionisme religieux Bezalel Smutrich, le chef du parti Shas Aryeh Deri et les leaders du judaïsme de la Torah Yaakov Litzman et Moshe Gafni.  Le chef du gouvernement devrait discuter des efforts du Likoud et des factions membres du bloc pour empêcher la prestation de serment du gouvernement Bennett-Lapid.

De nombreux députés de droite à la Knesset continuent de faire pression sur des députés de droite, Nir Orbach et Idit Silman, afin de contrecarrer le gouvernement de gauche. Le député Micky Zohar du Likoud a tweeté sur son compte Twitter: « Je veux croire en Nir Orbach et Idit Silman, ils peuvent encore sauver la situation. J’avais un faible espoir et j’attendais qu’ils aillent avec leur vérité comme Shikli. C’est leur heure de test qui sera inscrite dans les pages de l’histoire du peuple d’Israël pour toujours et à jamais. » Les délibérations du député Nir Orbach sur la droite concernant le soutien à la formation d’un gouvernement ont atteint leur point culminant aujourd’hui.

Crédit: Likoud

Dans un document soumis au secrétaire de la Knesset, les partis du Gush Shinui ont demandé que le vote pour élire le 24e président de la Knesset soit inscrit à l’ordre du jour du prochain plénum, ​​qui se réunira lundi. Mais au bout de quelques minutes, un grand drame s’ensuivit : le député Auerbach annonça qu’il retirait sa signature. L’annonce d’Orbach est significative, car elle prive le bloc soutenant le remplacement du président d’une majorité, et par conséquent, Yariv Levin n’est pas obligé de convoquer la Knesset en session afin de voter pour un remplaçant.

Gabriel Attal