(Crédit: capture d'écran)

Netanyahou: Israël fera tout son possible pour contrer l’Iran, même au détriment des liens américains

Israël fera tout ce qui est en son pouvoir pour contrer le programme nucléaire iranien, même au détriment des relations vitales du pays avec les États-Unis, a déclaré ce mardi le Premier ministre, Benyamin Netanyahou. « Si nous devons choisir entre les frictions avec les États-Unis et l’élimination de la menace existentielle – la menace existentielle est plus grande », a ajouté le chef du gouvernement lors d’une cérémonie pour l’intronisation du nouveau chef du Mossad, David Barnea.

« La plus grande menace à laquelle nous sommes confrontés est la menace existentielle posée par les tentatives de l’Iran de s’armer d’armes nucléaires », a affirmé Benyamin Netanyahou lors de la cérémonie. « C’est une menace qui met en péril la poursuite de l’entreprise sioniste, et nous devons lutter sans fin contre cette menace », a indiqué le Premier ministre. « J’ai dit ces choses à mon ami de 40 ans [le président américain] Joe Biden, et je lui ai dit: ‘Avec ou sans accord, nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires’. Car l’Iran n’est pas comme les autres pays qui ont aujourd’hui des capacités nucléaires », a déclaré Netanyahou.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a rapidement réagi à ces propos. « Les Etats-Unis », a déclaré le chef de Kahol lavan, « ont été et continueront d’être l’allié le plus important d’Israël pour maintenir sa sécurité et sa supériorité militaire dans la région. L’administration Biden est un véritable ami d’Israël. Israël n’a pas et n’aura pas de meilleur partenaire que les États-Unis. Même s’il y a des désaccords, ils doivent être résolus par un dialogue direct à huis clos et non par des commentaires conflictuels qui pourraient nuire à la sécurité d’Israël », a-t-il indiqué.

Gabriel Attal