(Crédit: capture d'écran Twitter)

Hassan Nasrallah se remet d’une pneumonie, pas du coronavirus, selon un journal libanais

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, se remet d’une pneumonie et d’allergies saisonnières, selon le journal libanais Al Joumhouria. La semaine dernière, le leader du groupe terroriste a tenté de diffuser des messages menaçants à Israël en toussant tout au long de son discours. Le chef du Hezbollah a prononcé le discours d’une voix calme et rauque et semblait avoir du mal à garder la tête haute. Son discours a provoqué des rumeurs selon lesquelles il était en mauvaise santé et, à l’époque. Son fils Javad Nasrallah a nié que l’état de son père s’aggravait et a affirmé que c’était « juste un rhume, restez calme ».

Selon Walla! News, un expert médical a estimé que Nasrallah pourrait souffrir d’une maladie coronarienne ou d’une infection des voies respiratoires. L’expert médical a également souligné que Nasrallah se cachant dans un bunker depuis 2006 serait également un facteur affectant sa santé.

Gabriel Attal