(Crédit: DR)

Dans un nouveau film, Roman Polanski revient sur « l’horreur » de son enfance pendant la Shoah

Roman Polanski revient sur « l’horreur » de son enfance pendant la Shoah dans un nouveau documentaire qui a été présenté dimanche à Cracovie, la ville polonaise du réalisateur. Le film suit Polanski alors qu’il parcourt la ville avec son ami de toujours et compagnon survivant de la Shoah, le photographe Ryszard Horowitz, qu’il a rencontré à l’intérieur du ghetto juif de la guerre. Le documentaire parle de « mémoire, confrontations avec le passé, éphémère, traumatisme, destin », a déclaré Mateusz Kudla, qui a réalisé et produit le film avec Anna Kokoszka-Romer.

A travers ces deux personnages chanceux, qui ont survécu, nous avons également voulu montrer la tragédie de tous ces habitants du ghetto de Cracovie qui ne l’ont jamais fait », a-t-il affirmé. Dans une scène de « Polanski, Horowitz. Ville natale », qui a ouvert le Festival du film de Cracovie cette année, Polanski se souvient avoir vu un officier allemand nazi tirer sur une femme âgée dans le dos, le sang jaillissant comme l’eau d’une fontaine.

Gabriel Attal