(Crédit: capture d'écran Twitter)

Un député du Hezbollah affirme qu’Hassan Nasrallah « va bien  »

L’adjoint du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré jeudi que le chef du groupe terroriste libanais était en bonne santé un jour après que des responsables de Tsahal aient divulgué aux médias israéliens l’évaluation de l’armée selon laquelle il avait contracté le coronavirus. Le pronostic initial a été fait après que Nasrallah ait toussé à de nombreuses reprises lors d’une allocution télévisée mardi dans laquelle il menaçait de « guerre régionale » si Israël attaquait les lieux saints de Jérusalem. « Le secrétaire général va bien, Dieu soit loué », a annoncé Naim Qassem aux médias libanais. « Il a été frappé par la maladie ces derniers jours et a eu besoin de deux ou trois jours pour se rétablir; mais parce que ceux qui l’aiment attendaient son discours du 25 mai, son absence de comparution aurait soulevé des questions. » L’évaluation des Forces de défense israéliennes (FDI) semble être en grande partie basée sur des preuves circonstancielles car, selon Channel 13, Nasrallah n’a pas encore effectué de test de dépistage au coronavirus.

Gabriel Attal