(Crédit: capture d'écran)

Nouvelle nuit de violences à Lod et dans des villes mixtes israéliennes

Un groupe d’assaillants juifs ont traîné un conducteur arabe hors de sa voiture et l’ont battu avec des bouteilles en verre avant de fuir les lieux dans la ville de Binyamina jeudi soir, selon des témoignages. La victime a été transportée à l’hôpital Rambam à Haïfa dans un état modéré, où il a été soigné pour des blessures à la tête. Des témoins ont déclaré au site d’information Walla qu’une dizaine d’hommes, dont certains portaient des kippas, ont encerclé le véhicule de la victime, l’obligeant à s’arrêter. Ils ont ensuite brisé les vitres de la voiture, en ont fait sortir le conducteur de force et l’ont frappé à plusieurs reprises, y compris avec des bouteilles en verre, alors qu’il gisait dans la rue. Les autorités enquêtent sur l’incident en tant qu’agression à motif nationaliste.

Jeudi soir également, des suspects ont lancé des cocktails Molotov dans la demeure d’une famille juive de la ville mixte de Lod. Les habitants de la maison ont réussi à éteindre rapidement le feu avant que quiconque ne soit blessé. Depuis le début de la guerre de 11 jours entre Israël et le Hamas plus tôt ce mois-ci, des violences ont éclaté dans les villes dites mixtes, des gang arabes et juifs s’en prenant à des passants souvent sans défense, les ciblant en fonction de leur appartenance ethnique. L’incident de jeudi à Binyamina était la deuxième attaque d’assaillants juifs contre des Arabes dans la ville depuis le début du mois.

Gabriel Attal