(Crédit: DR)

Bachar al-Assad réélu président avec 95,1% des voix

Le président syrien Bashar al-Assad a été élu pour la quatrième fois avec 95,1% des voix lors d’une élection qui prolongera son règne sur un pays ruiné par la guerre mais qui, selon les opposants et l’Occident, a été marqué par la fraude. Le gouvernement d’Assad a déclaré que les élections de mercredi montrent que la Syrie fonctionnait normalement malgré le conflit vieux de dix ans, qui a tué des centaines de milliers de personnes et chassé 11 millions de personnes – environ la moitié de la population – de leurs foyers.

Le chef du parlement Hammouda Sabbagh a annoncé les résultats lors d’une conférence de presse jeudi, affirmant que le taux de participation était d’environ 78%, avec plus de 14 millions de Syriens. Les élections se sont déroulées malgré un processus de paix dirigé par l’ONU qui avait appelé à voter sous supervision internationale, ce qui aiderait à ouvrir la voie à une nouvelle constitution et à un règlement politique. Les ministres des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, de la Grande-Bretagne et des États-Unis ont déclaré dans un communiqué critiquant Assad avant les élections que le vote ne serait ni libre ni équitable. La Turquie, un adversaire d’Assad, a également affirmé que l’élection était illégitime. Cette victoire donne à Assad, 55 ans, sept ans de plus au pouvoir et allonge le règne de sa famille à près de six décennies. Son père, Hafez al-Assad, a dirigé la Syrie pendant 30 ans jusqu’à sa mort en 2000.

Gabriel Attal