(Crédit: DR)

La stèle en mémoire de Yohan Cohen, victime de l’attentat de l’Hyper Cacher en 2015, profanée

La stèle érigée à Sarcelles à la mémoire de Yohan Cohen, une des victimes de l’attentat de l’Hyper Cacher à Paris en janvier 2015, a été profanée. Dans un communiqué, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), qui va déposer plainte, précise que c’est le président de la communauté israélite de Garges-lès-Gonesse, Alain Bensimon, qui a alerté sur cette dégradation. Selon la description d’Alain Bensimon, la stèle a été dégradée mercredi matin par un homme de type africain, pantalon camel, lunettes de soleil et qui avait dans son sac une sorte de batte de fer.

Sur la base du témoignage Alain Bensimon, le BNVCA précise que la police a été appelée mais n’a pas réagi. Selon le maire de Sarcelles, Patrick Haddad, l’auteur des faits est « un marginal ». Sur Twitter, le député de la 8ème circonscription du Val d’Oise, François Pupponi, condamne avec la plus grande fermeté cet acte. Yoahn Cohen, habitant de Sarcelles, est l’une des quatre victimes de la prise d’otage de l’Hyper Cacher le 9 janvier 2015. La stèle en sa mémoire a été inaugurée quelques mois plus tard, en novembre 2015.

Christophe Dard