(Crédit: GPO)

Benyamin Netanyahou fustige les propos de Jean-Yves Le Drian sur l’apartheid

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, est en colère contre la France et le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian. Mercredi après-midi, lors de la cérémonie d’hommage aux victimes du navire Altalena en 1948, le chef du gouvernement israélien est revenu sur l’opération « Gardien des murs » et sur le récent conflit avec le Hamas. Le Premier ministre est revenu également sur les soutiens de la communauté internationale et sur l’attitude de la France avec les propos de Jean-Yves Le Drian. « Le ministre a déclaré qu’Israël pourrait devenir un Etat d’apartheid – une affirmation éhontée, fausse et sans fondement », a lâché Netanyahou. « Nous n’accepterons aucune leçon de morale hypocrite et mensongère sur cette question », a ajouté le chef du Likoud. « Dans l’État d’Israël, tous les citoyens sont égaux devant la loi, quelle que soit leur origine ethnique. Israël est un phare de la démocratie et des droits de l’homme dans notre région… Nous ne subirons aucune réprimande morale hypocrite et fausse sur cette question », a mis en garde le chef du gouvernement. Dimanche sur LCI et RTL, le chef de la diplomatie française avait mis en garde contre un « risque d’apartheid fort » en Israël si une solution à deux Etats n’émerge pas entre l’Etat hébreu et les Palestiniens.

Christophe Dard