(Crédit: UNRWA)

Le directeur de l’UNRWA s’excuse pour avoir déclaré que les frappes israéliennes étaient « précises »

Matthias Schmale, directeur de l’Agence de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) dans la bande de Gaza, s’est excusé après avoir dit sur Channel 12 que les frappes de Tsahal lors des récents affrontements avec le Hamas étaient « précises ». Le chef de l’UNRWA à Gaza a affirmé que ses déclarations avaient été sorties de leur contexte et manipulées pour favoriser Israël lors de la récente opération « Gardien des murs ». « C’est une manipulation flagrante de mon interview, je n’ai PAS dit que Tsahal opérait dans le cadre des lois de la guerre », a écrit Schmale sur Twitter. « Tuer plus de 200 civils, y compris des femmes et des enfants innocents, n’agit PAS dans le cadre des lois de la guerre. Il doit y avoir une enquête indépendante et une responsabilité pour ces actions. » « Personne ne m’a forcé à présenter des excuses », a ajouté Schmale. « Les dirigeants responsables écoutent attentivement les personnes qu’ils servent – dans mon cas des réfugiés palestiniens; des civils, pas des acteurs politiques ou militaires – et acceptent et corrigent les erreurs de jugement », a expliqué le directeur de l’UNRWA à Gaza. Les Gazaouis avaient exprimé leur indignation après que Schmale ait déclaré que les frappes de Tsahal lors des récents affrontements étaient « précises ».

Gabriel Attal