(Crédit: porte-parole de l'armée)

Plus de 200 roquettes tirées depuis Gaza vers Israël

Les tirs de roquettes se poursuivent sur Israël. Plus de 200 roquettes ont été tirées mercredi depuis Gaza sur le sud d’Israël. De nouvelles salves de roquettes ont été tirées dans la nuit sur Beer Sheva et mercredi soir sur Sdérot et Netivot. Les alertes ont retenti la nuit à Ofakim et d’autres localités. Deux personnes ont été blessées après des tirs de roquettes à Beer Sheva, deux autres à Sderot dont un homme d’une soixantaine d’années. Plusieurs autres ont été prises en charge pour des crises d’angoisse. Des dégâts ont été constatés à Eshkol, Ashdod et Sdérot, notamment sur des habitations.

Tsahal poursuit sa riposte de grande ampleur dans la bande de Gaza notamment. Des rampes de lancement de roquettes du Hamas ont été ciblées. Des tunnels avec à l’intérieur des membres du groupe terroriste palestinien, un complexe terroriste et trois lance-roquettes ont été bombardés par Tsahal. Des commandants du Hamas ont également été visés. Benyamin Netanyahou a affirmé mercredi qu’Israël contrecarre les actions de commandants supérieurs des groupes terroristes, abat plus de tours terroristes et frappe plus de cachettes d’armes.

Le président, Reuven Rivlin, a rendu hommage à Tsahal qui fait « preuve de dévouement et de détermination ». Dans une allocution, le secrétaire général du Jihad islamique, a affirmé mercredi que la bataille pour Jérusalem allait se poursuivre jusqu’à la victoire. Le président de l’Autorité Palestinienne (AP), Mahmoud Abbas a déclaré qu’Israël se livrait à « un terrorisme d’État organisé et des crimes de guerre » à Gaza “punis par le droit international” et que les Palestiniens n’hésiteront pas à poursuivre les responsable devant les tribunaux internationaux.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, hausse le ton envers l’agence des Nations Unies pour l’aide aux réfugiés palestiniens. Elle a accusé Israël d’empêcher l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza. Le chef de la diplomatie parle d’un mensonge de l’agence. Il a rappelé que lors du transfert de l’aide humanitaire la veille, le Hamas a délibérément bombardé le point de passage de Kerem Shalom, entraînant la mort de deux civils et plus de dix blessés, dont un soldat de Tsahal. Gabi Ashkenazi a ajouté les tirs de mortier du Hamas ont interrompu le transfert de l’aide humanitaire vers Gaza.

Les Etats-Unis s’activent pour un accord de cessez le feu. Le président Joe Biden s’attend à une désescalade. Pour la quatrième fois depuis le début de la semaine, le locataire de la maison blanche s’est entretenu avec le premier ministre Benyamin Netanyahou. Israël a dit attendre « le moment opportun » pour cesser ses frappes. Washington ne soutient pas le projet de résolution français aux Nations Unis.

Christophe Dard