(Crédit: ministère des Affaires étrangères)

Benyamin Netanyahou: « Nous n’avons pas de chronomètre pour terminer l’opération à Gaza »

Israël n’a pas de date fixe pour qu’il cherche à terminer l’opération Gardien des murs, a déclaré ce mercredi le Premier ministre, Benyamin Netanyahou lors d’un briefing  aux côtés du ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi en présence de plus de 70 diplomates et ambassadeurs étrangers. « Nous ne sommes pas debout avec un chronomètre à la main, nous nous assurons plutôt d’atteindre les objectifs de cette opération », a affirmé le chef du gouvernement en réponse à une question sur la fin de cette série de combats, selon une source proche. Ces propos sont intervenus après que les États-Unis, qui soutiennent Israël, ont commencé à faire pression pour un cessez-le-feu, et la France a travaillé sur une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU à cet effet. Benyamin Netanyahou a expliqué qu’Israël essayait de « dégrader [le Hamas] ses capacités, ses capacités terroristes et dégrader sa volonté… Il y a des batailles périodiques et nous essayons de maximiser le calme et la période de calme qu’Israël peut gagner contre cet ennemi. » Les réponses possibles au Hamas sont soit de conquérir Gaza, soit de les dissuader, a-t-il ajouté. « Nous sommes actuellement engagés dans une dissuasion énergique, mais je dois dire que nous n’excluons rien. Nous espérons pouvoir restaurer le calme. Nous espérons pouvoir le restaurer rapidement », a-t-il lancé.

Crédit: cabinet du Premier ministre

Israël évalue si les conditions sont réunies pour arrêter la campagne militaire, selon une source militaire israélienne citée par la chaîne publique Kan. « Nous cherchons à savoir quel est le bon moment pour un cessez-le-feu », a précisé la source sous couvert d’anonymat.

Crédit: cabinet du Premier ministre

Gabriel Attal