(Crédit: DR)

L’Iran affirme que le Hamas cible les sites abritant un Dôme de fer et les aéroports

L’Iran télégraphie comment le Hamas a planifié et exécuté sa guerre contre Israël. Depuis que la première roquette a été tirée sur Jérusalem lundi après-midi, le groupe terroriste palestinien a fixé la vitesse et le rythme de ce conflit. Il semble que ce soit un plan qui est en place depuis des années et qui peut avoir reçu des conseils directement de l’Iran. Les tactiques du Hamas sont similaires à celles des Houthis au Yémen qui sont également soutenus par l’Iran. Le Hamas a utilisé de nouveaux drones, basés sur un modèle iranien utilisé par les Houthis, et a ciblé les aéroports comme le font les Houthis en Arabie saoudite. C’est peut-être une nouvelle doctrine de guerre par procuration en Iran. L’agence de presse étatique iranienne semble l’admettre. L’Iran a longtemps soutenu le Hamas avec des conseils technologiques pour les roquettes, les armes et l’argent liquide. 

Le fait que l’Iran ait « ciblé » les batteries du Dôme de fer s’appuie sur les affirmations selon lesquelles il essayait de submerger les capacités de défense d’Israël en tirant jusqu’à 130 roquettes dans divers barrages sur Ashkelon. Dans le passé, le Hamas a utilisé des roquettes à longue portée, mais il n’a généralement pas semblé les utiliser de manière tactique en masse pour attaquer des cibles d’une manière à ce qu’il soit submergé.

Dans le passé, le Hamas menaçait de frapper Jérusalem ou Tel Aviv et ensuite exécuter une attaque de missiles. Mais il le ferait de manière limitée et symbolique. Ce conflit paraît différent. Cela semble également différent parce que les tirs de roquettes du Hamas ne sont pas une réponse aux frappes de Tsahal, c’est le Hamas qui dirige le conflit. « Nous avons tiré une volée de missiles Sejjil sur la base aérienne de Hatzerim à partir de laquelle les avions de l’occupation ont volé pour bombarder des civils à Gaza », ont expliqué jeudi soir les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, dans un communiqué. Le Hamas a également ciblé les aéroports israéliens. Il a déclaré jeudi qu’il visait l’aéroport de Ramon près d’Eilat. Il a également fourni un avertissement avant de tirer les roquettes. 

Gabriel Attal