(Crédit: Wikimedia Commons)

Jean-Yves Le Drian soutient le droit d’Israël à se défendre

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, s’est entretenu jeudi soir avec son homologue français, Jean-Yves Le Drian, qui a déclaré qu’Israël avait le droit de se défendre contre les tirs de roquettes du Hamas. « J’ai parlé ce soir avec le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, qui a condamné les tirs du Hamas sur Israël et envoyé ses condoléances pour les lourdes pertes dans le pays », a tweeté Ashkenazi. « Mon collègue a réitéré l’attachement de la France à la sécurité de l’Etat d’Israël et sa reconnaissance de son droit à se défendre », a-t-il ajouté. « J’ai dit à Le Drian que c’était une attaque inacceptable de l’organisation terroriste et qu’Israël protégerait ses citoyens et agirait contre elle jusqu’à ce que les tirs cessent. Aucun autre pays, y compris la France, n’aurait accepté une telle attaque contre sa capitale, car Jérusalem a été attaquée. J’ai remercié mon collègue pour le soutien de la France et souligné qu’Israël continuerait à adopter une ligne dure contre le terrorisme du Hamas », a conclu Gabi Ashkenazi.

Le chef de la diplomatie française avait déclaré que « La France condamne dans les termes les plus fermes les tirs de roquettes et de missiles qui se sont intensifiés depuis la bande de Gaza et qui ont visé Jérusalem et plusieurs zones habitées du territoire israélien, y compris Tel Aviv« . « Ces tirs risquent désormais de provoquer un nouveau cycle d’affrontements. Et ces tirs, effectués en violation du droit international et revendiqués par le Hamas, ne sont pas acceptables. » Jean-Yves Le Drian a aussi rappelé la « condamnation totale » par la France de « la colonisation » israélienne dans les territoires palestiniens. « Le droit à manifester pacifiquement doit être garanti« , a-t-il également lancé en direction des autorités israéliennes.

Gabriel Attal