(Crédit: capture d'écran Channel 11)

Un arbre du mont du Temple incendié au-dessus du mur occidental

Les tensions se sont poursuivies lundi soir à Jérusalem. Des dizaines de Palestiniens ont lancé des projectiles en direction des forces de l’ordre. Un incendie s’est déclaré sur le mont du Temple en pleines festivités de Yom Yeroushalayim. La marche des drapeaux qui devait passer par la porte de Jaffa a aussi été interrompue. La Knesset a été évacuée en fin d’après-midi lorsque la sirène a retenti dans la ville. Dans l’après-midi, la police israélienne a dispersé des centaines de Palestiniens dans la vieille ville.

Le commissaire de police Kobi Shabtai a déclaré que ses officiers avaient fait preuve de « trop de retenue » face aux émeutiers palestiniens sur le mont du Temple ces derniers jours. Il a affirmé qu’Israël durcira sa politique vis-à-vis des « contrevenants à la loi ». Lundi soir à Lod, des Arabes israéliens ont brûlé des pneus sur la chaussée et tirent des feux d’artifice.

En Jordanie, un drapeau israélien a été brûlé lors d’une manifestation hier à Amman pour réclamer « l’expulsion » de l’ambassadeur d’Israël du pays. Les 1 500 personnes rassemblées, notamment des Frères Musulmans, portaient des banderoles où l’on pouvait lire « ni ambassade ni ambassadeur » et ont réclamé l’abandon de l’accord de paix de 1994 entre Israël et la Jordanie. Des « Morts à Israël » ont été hurlés lors de la manifestation.

Christophe Dard