(Crédit: porte-parole de l'armée)

Tsahal frappe 130 cibles du Hamas à Gaza en riposte aux 250 roquettes tirées en Israël

L’armée israélienne a frappé 130 cibles du Hamas dans la bande de Gaza dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 mai, en riposte aux 250 roquettes tirées vers l’Etat hébreu. 15 terroristes du Hamas dont trois haut responsables ont été éliminés selon Tsahal. 24 Palestiniens ont également été tués et 103 blessés. Les frappes ont aussi détruit un tunnel. Selon l’armée, deux lance-roquettes et deux postes militaires ont également été visés. Le cabinet de sécurité s’est réuni à deux reprises lundi soir. Un bombardement aérien massif sur Gaza a été approuvé mais pas d’intervention terrestre pour l’instant.

Les 250 roquettes tirées en Israël ont fait au moins 26 civils israéliens blessés. Plusieurs ont été interceptées par le système « Dôme de fer », d’autres se sont écrasées dans des terrains vagues mais il y a eu des dégâts près d’habitations notamment une maison d’un kibboutz du Shar Hanegev touchée par l’impact d’un tir et une habitation près de Sderot. L’alerte à la roquette est entendue de manière quasi systématique depuis lundi soir dans le sud du pays y compris ce mardi matin à l’aube.

Le Jihad islamique a revendiqué des tirs antichars qui ont fait un blessé à Sdérot. Le Jihad islamique a menacé d’attaquer la région de Tel Aviv à 21h si Israël ne retirait pas ses forces de sécurité du mont du Temple et du quartier de Cheikh Jarrah-Shimon Hatsadik à l’est de Jérusalem avant 18h, heure locale, et ne libérait pas les détenus. Des abris anti bombe ont ouvert à Tel Aviv, Ramat Gan et Rishon Lezion.

Le président, Reuven Rivlin, s’est exprimé lundi soir : « Nous ne permettrons à personne d’interrompre notre vie quotidienne. Quiconque cherche à tester notre résilience trouvera un mur défensif, une main de fer. » Le président israélien ajoute : « Que personne ne conteste la puissance meurtrière de nos forces. Ne les mettez pas à l’épreuve. »

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou a averti que les organisations terroristes à Gaza ont franchi « la ligne rouge » mais « qu’Israël réagira avec force et que celui qui attaque paiera le prix fort« . Le chef du gouvernement a aussi affirmé que « le conflit actuel pourrait durer un certain temps ».

Le Hamas promet “une réponse forte et douloureuse” en cas d’opération dans la bande de Gaza.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, annonce une « situation sécuritaire spéciale » sur le front intérieur dans un rayon de 0 à 80 km de la bande de Gaza pendant 48 heures. Le point de passage de Kerem Shalom est fermé. Les écoles sont fermées ce mardi dans le sud du pays notamment à Tel Aviv. Dans le centre d’Israël, seules les écoles et les entreprises pourvues d’abris anti-bombes ouvriront ce mardi. Tsahal a annulé son exercice de grande ampleur.

Christophe Dard