La Radio Juive

Pluie de 60 roquettes tirées sur Ashkelon et Ashdod, des bâtiments touchés et plusieurs civils blessés

(Crédit: capture d'écran)

Plus de 60 roquettes ont été tirées ce mardi après-midi sur Ashkelon et Ashdod, soit au moins 300 au total dans le pays depuis lundi après-midi. Plusieurs bâtiments dont une école ont été touchés faisant au moins quatre blessés dont une fille à Ashdod. Les équipes du Maguen David Adom ont également soigné un homme d’une quarantaine d’années, légèrement blessé alors qu’il courait vers l’abri anti-bombes. Le Hamas a qualifié ces barrages de roquettes de « plus grand jamais réalisé ». C’est la première fois depuis que la ville côtière a été la cible de roquettes depuis le début des tensions lundi. Le bombardement massif est survenu peu de temps après que le Jihad islamique a confirmé que deux des hauts responsables de sa branche militaire avaient été tués dans une frappe de Tsahal contre un appartement dans un immeuble résidentiel de plusieurs étages. Des Palestiniens ont rapporté que l’appartement appartenait à Mohhamad Salim Abu Al Atta, le frère d’un commandant du Jihad islamique tué par Israël en 2019. Il semble avoir été grièvement blessé lors de l’attaque.

Gabriel Attal

LE 11-05-21 - 13:49