(Crédit: DR)

Le passeport vert prolongé jusqu’à fin 2021

La validité des passeports verts d’Israël a été prolongée jusqu’à fin 2021, a annoncé mercredi 5 mai le ministère de la Santé, ajoutant que les Israéliens n’auraient pas besoin d’une troisième dose de vaccin contre le coronavirus avant cette date. « Au vu de la baisse de la morbidité et du fait que le vaccin semble nous protéger au moins jusqu’à la fin de l’année, nous avons décidé, sous la direction du ministre de la Santé, de prolonger la validité du laissez-passer vert pour ces vaccinés et récupérés jusqu’en décembre 2021 », a affirmé le directeur général du ministère Chezy Levy, qui a signé la directive.

« Je suis heureux que le vaccin nous protège et nous ait permis de reprendre notre vie normale. Cependant, nous devons être prudents et toujours maintenir des précautions, telles que des masques dans des espaces clos et garder la distance, car il n’y a pas encore d’informations complètes sur l’efficacité du vaccin contre certaines des différentes variantes », a ajouté Chezy Levy. « Je veux espérer que nous pourrons continuer notre routine et que nous pourrons persister dans notre vie quotidienne. » Les passeports verts en Israël sont accordés à tous ceux qui sont complètement vaccinés, rétablis du virus ou, dans le cas d’enfants de moins de 16 ans, qui ne sont pas éligibles pour être piégés, subissent un test négatif au cours des 72 heures précédentes. Au cours des derniers mois, les responsables de la santé et les experts se sont penchés sur la question de la durée de la protection accordée par le vaccin.

Gabriel Attal