(Crédit: DR)

Le chef de l’aile militaire du Hamas menace Israël sur les tensions à l’Est de Jérusalem

Le Hamas a menacé Israël mardi 4 mai sur les tensions à l’est de la capitale israélienne, alors qu’un certain nombre de familles palestiniennes risquent d’être expulsées dans le cadre d’un effort continu des Israéliens de droite pour prendre le contrôle des maisons dans le quartier de Sheikh Jarrah. Dans une déclaration publique rare de Mohammed Deif, le chef de la branche armée du groupe terroriste palestinien, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, le Hamas a averti qu’Israël paierait un « lourd tribut » si les expulsions se poursuivaient. « Je salue nos Palestiniens inébranlables à Sheikh Jarrah dans Jérusalem occupée. Les dirigeants de la résistance et al-Qassam surveillent de près ce qui se passe dans le quartier », a affirmé Mohammed Deif. « C’est notre dernier avertissement; Si l’agression contre notre peuple dans le quartier de Sheikh Jarrah ne s’arrête pas immédiatement, nous ne resterons pas les bras croisés et l’occupation paiera un lourd tribut », a-t-il prévenu.

Deif, l’un des fondateurs de la branche militaire du Hamas, a été blessé dans plusieurs tentatives d’éliminations ciblées menées par Israël. Une de ses épouses et deux de ses enfants ont été tués lors de l’opération Bordure protectrice de 2014 à Gaza.

Gabriel Attal