(Crédit: capture d'écran Twitter)

Benyamin Netanyahou: j’ai proposé à Naftali Bennett une rotation au poste de Premier ministre

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, confirme qu’il a accepté de se retirer et de laisser le chef de Yamina, Naftali Bennett, au poste de chef du gouvernement dans un accord de rotation, pour un an. Des propos intervenant à la veille de l’expiration du mandat de Netanyahou pour former un gouvernement. « Afin d’empêcher la formation d’un gouvernement de gauche, j’ai dit à Naftali Bennett que j’étais prêt à accepter sa demande d’un accord de rotation dans lequel il servira d’abord comme Premier ministre pendant un an. Les membres du parti Yamina entreront au gouvernement et à la Knesset avec des postes importants », écrit Netanyahou sur les réseaux sociaux. « Je l’exhorte [Bennett] à signer aujourd’hui un accord sur la formation d’un gouvernement de droite et à s’engager à ne rejoindre aucun autre gouvernement », précise le chef du Likoud. « Dans un article publié il y a 10 jours, Bennett a écrit qu’un gouvernement de droite pourrait être formé si je me retirais pour la première année. Alors je me suis écarté. Maintenant c’est ton tour. »

« Nous nous présenterons comme une liste combinée pour la Knesset, chaque parti conservant son identité et son pouvoir relatif. Je dis que nous n’y arriverons pas parce qu’une fois qu’un bloc solide de 59 députés de droite sera formé – il n’y aura pas d’élections. »

Le président israélien, Reuven Rivlin, ne tiendra pas une autre série de consultations avec les représentants des différents partis si le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ne parvient pas à former un gouvernement, selon le Israel Hayom. Une source de haut niveau de la résidence du président a déclaré : « Il n’y aura pas [un autre] tour. Celui qui veut peut nous dire sa position. La compréhension de la situation par le président sera basée sur ce qu’il voit de ses propres yeux. »

Gabriel Attal