(Crédit: capture d'écran Twitter)

Mansour Abbas: pas encore de décision si on rejoint le camp Netanyahou ou ses rivaux

Le chef de Raam, Mansour Abbas, a déclaré que son parti islamiste n’a pas encore décidé de soutenir un gouvernement dirigé par le Premier ministre Netanyahu ou une coalition dirigée par les rivaux politiques du Premier ministre. « En fin de compte, tout gouvernement formé aura besoin à la fois de Ra’am et de Yamina », a affirmé Abbas à la station en arabe de la radio publique Kan. Les commentaires sont intervenus un jour après qu’Abbas, qui est devenu un faiseur de roi potentiel après les élections du 23 mars, a rencontré le chef de Yamina, Naftali Bennett, lors de leur tout premier contact politique. La discussion a eu lieu quelques jours à peine avant l’expiration du mandat de Netanyahu de former un gouvernement. Les deux partis sont les seuls qui, lors des élections du mois dernier, ont refusé de soutenir soit le bloc religieux de droite de Netanyahou, soit le « bloc du changement » rival qui cherche à l’évincer.

Gabriel Attal