(Crédit: DR)

Human Rights Watch accuse Israël de « crimes contre l’Humanité »

Human Rights Watch (HRW), ONG se donnant pour mission de défendre les droits de l’homme et le respect de la déclaration universelle des droits de l’homme, a accusé Israël de « crimes contre l’humanité » et « apartheid ». Dans un rapport publié ce mardi matin, Human Rights Watch a dénoncé les politiques israéliennes non seulement en Judée-Samarie, à Gaza et à Jérusalem-Est, mais aussi en Israël d’avant 1967, affirmant qu’elles ne constituaient pas simplement une discrimination contre les Arabes, mais même une « persécution ». « Les lois, les politiques et les déclarations de hauts responsables israéliens montrent clairement que l’objectif de maintenir le contrôle juif israélien sur la démographie, le pouvoir politique et la terre a longtemps guidé la politique gouvernementale », a affirmé HRW dans le rapport.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a rejeté ces affirmations comme « à la fois absurdes et fausses » et a accusé HRW d’avoir un « agenda anti-israélien », affirmant que le groupe avait cherché « pendant des années à promouvoir le boycott contre Israël ». Il y a quelques semaines, la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé qu’elle enquêterait sur les crimes de guerre en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza, les militaires israéliens et les groupes palestiniens armés tels que le Hamas étant désignés comme auteurs possibles.

Gabriel Attal