(Crédit: Twitter)

Affaire Sarah Halimi: 20 000 manifestants ont défilé partout en France

20 000 manifestants à Paris dimanche après-midi place du Trocadéro pour protester contre l’absence de procès de son assassin et soutenir la famille et les proches de Sarah Halimi. Anonymes et personnalités à l’appel de collectifs citoyens et de représentants de la communauté juive, étaient réunies pour demander un changement de la loi après la décision de la Cour de cassation qui a reconnu l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré.

Des politiques ont participé à cette manifestation notamment Valérie Pécresse et Anne Hidalgo, la maire de Paris qui a annoncé qu’une rue de la capitale portera le nom de Sarah Halimi. Parmi les personnalités présentes, Enrico Macias, Arthur, Cyril Hanouna, Carla Bruni Sarkozy, Francois Berléand, Michel Jonasz, Alexandre Arcady et Patrick Bruel.

D’autres rassemblements se déroulés partout en France et dans le monde en solidarité avec  la famille de Sarah Halimi. 1 500 à 2 000 personnes à Marseille, environ 600 à Strasbourg. En Israël, des manifestations ont été organisées, notamment à Tel Aviv. Des centaines de personnes sont venues parmi lesquelles des députés, la ministre israélienne de la diaspora et l’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon. Des rassemblements se sont tenus aussi à Londres, New-York, Los Angeles et Miami. 

Dans ce contexte de manifestations, le ministre de la justice Eric DuponD-Moretti a annoncé la présentation « fin mai » en Conseil des ministres d’un projet de loi visant à « combler » un « vide juridique », après la décision de la cour de cassation. « Cette histoire tragique qui nous a tous marqués va faire avancer notre droit », souligne le garde des Sceaux.

Christophe Dard