(Crédit: conseil européen des relations internationales)

Le report des élections palestiniennes « pourrait entraîner de sérieuses réactions », selon le Hamas

Le chef de la liste des candidats du Hamas pour les élections palestiniennes prévues le mois prochain, Khalil al-Hayya, a déclaré que tout report, même minime, saperait les efforts pour restaurer l’unité. « Un report pousserait le peuple palestinien dans l’inconnu, et je préviens que cela compliquera la situation, perpétuera et renforcera la division », a affirmé Hayya à l’AFP.

« Cela provoquerait une grande frustration parmi la population et les jeunes, et pourrait entraîner de sérieuses réactions », indiqué Hayya, le deuxième dirigeant le plus puissant du Hamas à Gaza après le chef politique Yahya Sinwar.

Abbas a convoqué une élection parlementaire dans les territoires palestiniens pour le 22 mai, qui sera suivie d’une élection présidentielle le 31 juillet, affirmant que c’était le fruit d’un accord de réconciliation conclu avec le Hamas en septembre dernier après une décennie de faux départs. Mais avec son mouvement autrefois dominant, le Fatah, contesté par les factions séparatistes ainsi que par les islamistes au pouvoir à Gaza, il y a eu de plus en plus de spéculations selon lesquelles le président de 86 ans pourrait à nouveau reporter les deux scrutins initialement prévus pour 2010.

Gabriel Attal