(Crédit: DR)

Olivier Véran plaide pour un déconfinement territorialisé

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est dit « ouvert » à un déconfinement territorialité dans un entretien au journal Le Télégramme. Le ministre de la Santé s’est dit « ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage« , comme il y était « favorable lors de leur mise en place« .

Comme pour justifier sa prise de parole, le ministre de la Santé fait état d’une « décroissance de l’épidémie » depuis « cinq jours« : « Il y a moins de nouveaux cas au quotidien: on était monté à 40.000, on est aujourd’hui aux alentours de 33 000 cas » en moyenne. Une vision optimiste, contrebalancée par un appel à la prudence: « Cette diminution reste fragile: nous sommes toujours à un niveau très élevé de l’épidémie et la descente n’est pas encore suffisamment rapide et tranchée. Il nous faut continuer nos efforts. » Dans les services de soins critiques, 5 970 patients sont toujours hospitalisés ce mardi.

« Concernant la vaccination, Olivier Véran évoque « 350 000 Français (vaccinés) chaque jour, l’équivalent d’un département« , et « invite les Français à se faire vacciner avec tous les vaccins disponibles, y compris l’AstraZeneca« .

Gabriel Attal