(Crédit: Kan)

Le Likoud attaque Bennett et Smotrich après le rejet de sa proposition pour le Comité des arrangements

Le Likoud du Premier ministre, Benyamin Netanyahou, a publiquement critiqué Yamina et son chef Naftali Bennett ce mardi, tandis que le Premier ministre aurait fustigé en privé le parti sioniste religieux et son chef Bezalel Smotrich après avoir subi une défaite cinglante à la Knesset lundi. Au milieu de l’impasse qui a suivi les élections, une proposition du Likoud concernant la représentation des partis au sein du Comité des dispositions transitoires clés a été rejetée par la Knesset, malgré le soutien de la Yamina et du parti sioniste religieux. Selon la radio publique Kan, Netanyahou a accusé Smotrich de la défaite du Likoud. « Il nous a fait trébucher », aurait déclaré Netanyahou à de hauts responsables de son part.

La proposition a été rejetée lorsque le parti islamiste Ra’am, dont Netanyahou espère soutenir son gouvernement, a voté avec l’opposition. Ra’am a ensuite soutenu une contre-proposition de l’opposition qui a été adoptée, donnant au bloc anti-Netanyahou une majorité au sein du comité.

Dans un communiqué mardi après-midi, le Likud a accusé Bennett de « se précipiter vers un gouvernement de gauche avec le Meretz et le Parti travailliste avec le soutien de la Liste commune », ce dernier étant un parti majoritairement arabe. Il a cité le fait que Yamina s’est opposée au Likud sur une proposition de nomination de vice-présidents de la Knesset lundi soir, après la perte lors du vote du Comité des arrangements (bien qu’il ait omis de mentionner que Yamina avait pleinement soutenu le Premier ministre sur la question principale).

Gabriel Attal