(Crédit: Shutterstock)

Les incidents antisémites en baisse de 25% aux Pays-Bas

Le nombre d’incidents antisémites enregistrés aux Pays-Bas en 2020 a diminué de 25% par rapport à l’année précédente, mais figurait toujours parmi les totaux les plus élevés en une décennie. Le rapport annuel du Centre d’information et de documentation sur Israël, ou CIDI, publié mercredi a dénombré 135 incidents l’année dernière contre 182 cas en 2019. Mais le décompte de 2020 est identique à celui de 2018 et le troisième plus élevé depuis 2010.

Le CIDI a attribué la diminution à la rareté des interactions réelles entre les personnes en raison de la distanciation sociale dû à la pandémie de coronavirus en 2020 et à la foi limitée de nombreux Juifs néerlandais dans la police et à l’efficacité du signalement des incidents. « Une grande partie des incidents reste en dehors du tableau », a écrit le CIDI dans le rapport. « Le manque de confiance dans le suivi des plaintes joue probablement un rôle majeur » dans le fait que les victimes ne signalent pas les incidents antisémites, a ajouté le centre.

Gabriel Attal