(Crédit: DR)

Ali Khamenei: les offres faites lors des pourparlers de Vienne « ne valent pas la peine d’être examinées »

Le chef suprême iranien, Ali Khamenei, rejette les offres initiales faites lors des pourparlers à Vienne visant à sauver l’accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales. Il les décrit comme « ne valant pas la peine d’être examinés » après une attaque contre un site atomique dans son pays. Les commentaires de l’ayatollah interviennent alors que les pourparlers informels à Vienne se poursuivent avant un cycle formel de négociations prévu.

« Les offres qu’ils proposent sont généralement arrogantes et humiliantes [et] ne valent pas la peine d’être examinées », a affirmé Ali Khamenei dans une allocution marquant le premier jour du Ramadan en Iran. Tout en affirmant qu’il reste positif à propos des négociateurs iraniens, il critique les États-Unis et prévient que le temps presse. « Les pourparlers ne devraient pas devenir des discussions sur l’attrition », dit Khamenei. « Ils ne devraient pas être d’une manière que les parties traînent et prolongent les pourparlers. Cela nuit au pays. »

Gabriel Attal