(Crédit: YouTube)

Netanyahou abandonne l’espoir que Smotrich rejoigne la coalition soutenue par Abbas

De hauts responsables du Likoud ont déclaré ce lundi sous couvert d’anonymat à Kan News que le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, avait renoncé à la possibilité de persuader le parti religieux sioniste d’extrême droite de rejoindre une coalition soutenue de quelque manière que ce soit par le parti islamiste Ra’am. Le chef du gouvernement serait maintenant convaincu que le leader du parti Bezalel Smotrich n’a pas l’intention de changer d’avis et d’accepter de rejoindre un gouvernement qui aurait même le soutien extérieur de Ra’am, et le Premier ministre choisirait plutôt de persuader Gideon Sa’ar pour rejoindre son gouvernement. Un élément central de la campagne électorale de Saar était la formation d’un gouvernement de droite, mais pas sous Netanyahou. Saar a juré à plusieurs reprises depuis les élections de ne pas rejoindre Netanyahou.

Le parti sioniste religieux a fermement exclu tout type de partenariat avec Ra’am. Mais Smotrich aurait ordonné un sondage pour déterminer si ses partisans soutiendraient un gouvernement de droite qui compterait sur le soutien extérieur du parti islamiste Ra’am. Selon les résultats du sondage, un peu plus de 50% des partisans du sionisme religieux disent qu’ils préféreraient une telle coalition à une cinquième élection consécutive, selon le site d’information Walla.

Gabriel Attal