(Crédit: DR)

Les Etats-Unis vont se joindre aux discussions visant à sauver l’accord sur le nucléaire iranien

Les États-Unis se joindront ce mardi à des pourparlers à Vienne visant à sauver l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Le président américain Joe Biden s’est déclaré prêt à revenir sur la décision de son prédécesseur et à revenir à l’accord de 2015, qui était censé garantir que l’Iran ne développe pas de programme nucléaire militaire. Mais l’Iran demande la fin des sanctions imposées par Trump et a refusé de rencontrer les négociateurs américains lors des derniers pourparlers, ce qui signifie que les acteurs européens agiront en tant qu’intermédiaires.

La délégation américaine se réunira dans un endroit différent avec les négociateurs de l’UE agissant en tant qu’intermédiaires. Kelsey Davenport, directeur de la politique de non-prolifération au groupe de réflexion Arms Control Association, a affirmé que le format n’était pas idéal, mais a ajouté que l’UE était bien placée pour sortir de l’impasse. Elle a appelé à un « premier pas audacieux des deux côtés » qui, espérait-elle, donnerait « l’élan indispensable » au processus.

Gabriel Attal