(Crédit: ministère de l'Intelligence)

Le Soudan abolit la loi de boycott d’Israël

Le Soudan a officiellement aboli sa loi de boycott de l’État d’Israël, plus de cinq mois après avoir accepté de normaliser les liens avec l’État hébreu. Le Soudan est devenu le troisième pays arabe à normaliser ses relations avec Israël dans le cadre des accords d’Abraham négociés par l’administration Trump en octobre 2020, après les Émirats arabes unis (EAU) et Bahreïn. La loi de 1958 sur le boycott d’Israël interdisait les transactions avec les résidents israéliens et avec toute entreprise, soudanaise ou étrangère, ayant un intérêt en Israël. Il a également interdit l’importation de produits israéliens et l’exportation de produits soudanais vers Israël.

Le gouvernement soudanais a commencé à étudier comment abolir la loi en janvier afin de faciliter le développement des relations diplomatiques et économiques du pays avec Israël. Le ministre israélien des renseignements, Eli Cohen, s’est rendu au Soudan en janvier et a rencontré de hauts responsables soudanais de la défense et du renseignement.

Gabriel Attal