(Crédit: département américain de l'énergie/Wikimedia Commons)

L’Iran enrichit de l’uranium avec de nouvelles centrifugeuses avancées

L’Iran a commencé à enrichir de l’uranium avec une quatrième cascade de machines IR-2m avancées dans son usine souterraine de Natanz, selon un nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), selon Reuters. Cette décision est la dernière violation par l’Iran de son accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales. « Le 31 mars 2021, l’Agence a vérifié à la FEP que: l’Iran avait commencé à introduire de l’UF6 naturel dans une quatrième cascade de 174 centrifugeuses IR-2m », a déclaré l’AIEA.

L’Iran a informé l’AIEA qu’il prévoyait d’utiliser six cascades de machines IR-2m au FEP pour raffiner l’uranium jusqu’à 5% de pureté fissile. Le rapport indique que les deux cascades restantes ont été installées mais pas encore enrichissantes. L’installation d’une deuxième cascade prévue de machines IR-4 n’avait pas encore commencé, selon le rapport. « En résumé, au 31 mars 2021, l’Agence a vérifié que l’Iran utilisait 5 060 centrifugeuses IR-1 installées dans 30 cascades, 696 centrifugeuses IR-2m installées dans quatre cascades et 174 centrifugeuses IR-4 installées dans une cascade pour enrichir l’UF6 naturel. jusqu’à 5% d’U-235 à FEP », a ajouté le rapport, envoyé aux États membres de l’AIEA.

Gabriel Attal