(Crédit: DR)

Benny Gantz attaque Benyamin Netanyahou pour ne pas avoir nommé de ministre de la Justice

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a blâmé ce jeudi Benyamin Netanyahou pour ne pas avoir nommé de ministre de la Justice. Le Premier ministre suppléant affirme que c’est « une tentative de détruire l’état de droit et de saboter les procédures judiciaires dans le procès pour corruption du Premier ministre ». Le chef de Kahol lavan a déclaré mardi qu’il avait envoyé une lettre au procureur général, Avichaï Mandelblit, lui demandant d’examiner la compétence de Benyamin Netanyahou en tant que Premier ministre face au refus de ce dernier de nommer un ministre permanent de la Justice. Benny Gantz occupe actuellement le poste de ministre de la Justice par intérim à la place d’Avi Nissenkorn mais son rôle prend fin ce jeudi soir à minuit.

Le procureur général de l’Etat a déjà demandé à Netanyahou de nommer un ministre permanent de la Justice avant l’expiration du mandat de Gantz. Selon ce dernier, l’échec de Netanyahou à le faire est enraciné dans son souhait de saboter les procédures judiciaires dans son procès pour corruption. « [Jeudi], Israël n’aura pas de ministre de la Justice. Dans quelques mois, il n’aura pas non plus d’avocat d’État. Les extraditions cesseront. Les règlements ne seront pas institutionnalisés. Les législations importantes ne seront pas promues », a affirmé Benny Gantz lors d’une conférence de presse lundi soir. « Ne pas nommer de ministre de la Justice est une preuve irréfutable qu’il existe un conflit d’intérêts entre les intérêts personnels de Netanyahou et ceux de l’État. J’ai donc envoyé une lettre au procureur général, lui demandant de se demander si Netanyahou est apte à continuer de servir en tant que Premier ministre. » « Qui dirige le gouvernement est d’importance secondaire, tant qu’un Netanyahou met fin à son mandat et que nous acceptons de mettre en place un gouvernement honnête et droit qui puisse servir les intérêts du peuple. »

Gabriel Attal