(Crédit: François Gardy/Institut Pasteur)

Une étude montre que les anticorps diminuent moins de 3 mois après la 2e dose de vaccin contre le coronavirus

Une étude du centre médical Sheba de Tel Aviv publiée mardi 30 mars a montré que le nombre d’anticorps chez les personnes ayant reçu les deux doses du vaccin contre le coronavirus diminuait considérablement moins de trois mois après l’administration de la deuxième dose. Les chercheurs ont déclaré qu’ils cherchaient toujours à savoir si l’immunité contre le virus se poursuivait malgré la baisse des anticorps.

Le professeur Galia Rahav, chef de l’unité des maladies infectieuses et des laboratoires de l’hôpital Sheba, a affirmé que des tests supplémentaires étaient nécessaires pour déterminer si l’efficacité du vaccin était compromise après seulement quelques mois. Un participant à l’étude a indiqué é que ses anticorps avaient chuté d’un tiers à peine un mois après avoir reçu son deuxième vaccin. « Un mois plus tard, mon nombre d’anticorps ne représentait qu’un tiers de la quantité mesurée après le deuxième vaccin et je sais que d’autres participants à l’étude ont montré des résultats similaires », a-t-il lancé. « J’ai toujours la quantité minimale d’anticorps nécessaire pour m’immuniser contre le virus, mais je crains que ce ne soit pas le cas dans un mois », a-t-il ajouté.

Gabriel Attal