(Crédit: Twitter)

L’administration Biden ne qualifie pas la Judée-Samarie de « territoire occupé » par Israël

Comme sous la présidence Trump, l’administration Biden ne qualifie pas le Judée-Samarie de « territoire occupé » par Israel. Le 1er rapport très attendu sur les droits humains du nouveau président américain a été publié mardi 30 mars et la formulation de « territoire occupé » par Israël, abandonnée sous la présidence de Donald Trump depuis 2018, n’apparait pas. Le département d’Etat américain a inséré un paragraphe expliquant que les mots utilisés « ne traduisent pas une position sur aucune des questions liées au statut final devant être négociées par les parties au conflit, notamment les frontières spécifiques de la souveraineté israélienne à Jérusalem, ou les frontières entre Israël et un futur État palestinien ». Le rapport souligne rappelle aussi que « les Etats-Unis ont reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en 2017 et la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan deux ans plus tard ». 

Christophe Dard