(Crédit: PikiWiki)

Israël: nouvelles mesures d’assouplissement des restrictions

Ces allègements concernent les événements culturels, touristiques et sportifs pour les personnes vaccinées mais aussi celles qui ne le sont pas.

Le cabinet gouvernemental en charge de la lutte contre le coronavirus s’est réuni hier et un communiqué a détaillé la levée de certaines restrictions.
Les lieux recevant du public seront autorisés à laisser entrer des personnes non vaccinées après avoir passé un test viral rapide à l’entrée.
Les hôtels peuvent autoriser l’entrée des mineurs, qui ne sont pas éligibles à la vaccination, s’ils montrent un résultat négatif à un test viral effectué au cours des deux jours précédents.
Les salles de réception peuvent permettre que jusqu’à cinq pour cent des personnes présentes ne soient pas vaccinées, à condition qu’elles aient été testées négatives dans les 48 heures précédents.
Pendant la semaine des vacances de Pessah, les hôtels et les lieux de réception pourront autoriser l’entrée des personnes non vaccinées qui ont passé un test dans les 72 heures avant leur arrivée.
Enfin, les foires en plein air et les attractions touristiques vont rouvrir.


L’obligation de mettre en quarantaine les enfants exposés à des porteurs du coronavirus bientôt assouplie ou annulée?

Les médecins sont nombreux à penser que la fin de la quarantaine pour les enfants exposés à des cas de covid-19 ne soient plus contraints à être en quarantaine alors que plus de quatre millions d’adultes israéliens, dont la grande majorité des plus de 60 ans, ont reçu les deux doses de vaccin.
Dans une interview au Times of Israël, le Dr Yaakov Barkun, chef du département pédiatrie du centre médical Hadassah à Jérusalem, déclare convaincu d’un changement de réglementation d’ici deux à trois mois.
Pour l’instant, le ministère israélien de la Santé a annoncé qu’il ne prévoie pas de modifier les exigences en matière d’isolement.

Christophe Dard