(Crédit: Tsahal)

Tsahal va augmenter le nombre de femmes officiers de 50% en 5 ans

Le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, a annoncé lundi 8 mars qu’il avait l’intention de présenter un plan qui verrait le nombre de femmes officiers supérieurs augmenter de 50% au cours des cinq prochaines années. Au cours de ses plus de deux ans en tant que chef d’état-major, Kohavi n’a promu aucune femme au grade de général de division et une seule – qui a été engagée pour servir en tant que chef du renseignement du commandement central – au grade de général de brigade. Selon un récent décompte du Haaretz, sur les 200 officiers promus au grade de colonel sous Kohavi, 19 étaient des femmes.

Crédit: FDI

Il n’y a actuellement pas de femmes à des postes majeurs dans l’armée israélienne, ni depuis 2014, lorsque la seule à ce jour – le major général (res.) Orna Barbivai – a pris sa retraite. On compte également six femmes générales de brigade, dont certaines n’ont pas réellement reçu leurs grades officiellement, mais – pour des raisons bureaucratiques – ne sont autorisées à les porter que pour des cérémonies, comme leurs positions les exigent.

Cette annonce d’Aviv Kochavi a eu lieu le jour de la Journée internationale de la femme, lorsque l’armée déploie souvent de telles initiatives. Tsahal a affirmé que le plan du chef d’état-major serait mis en place dans les trois prochains mois. « Nous devons agir pour augmenter le nombre de femmes officiers supérieurs de 50% au cours des cinq prochaines années et pour augmenter le nombre de femmes occupant des postes dans la technologie et dans le cyberespace », a poursuivi le chef d’Etat major.

Gabriel Attal