(Crédit: DR)

L’Egypte approuve l’enseignement du Judaïsme dans les écoles

Le ministère égyptien de l’Éducation a approuvé l’enseignement d’un cours qui examine les valeurs et les versets religieux qui ont la même signification dans les trois religions abrahamiques – le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam. Le cours permettra aux étudiants égyptiens d’étudier pour la première fois des versets de la religion juive, a rapporté lundi le journal en ligne Al Monitor. Le Parlement égyptien a félicité le mois dernier le ministère de l’Éducation pour avoir approuvé ce cours.

Kamal Amer, le chef du comité parlementaire de défense et de sécurité nationale, a déclaré au parlement le 26 février: « L’approbation par le ministère de l’Éducation du sujet des valeurs religieuses partagées entre les religions divines exprime la volonté de l’État de diffuser les valeurs. de tolérance et de fraternité. » Les trois religions « incluent des valeurs communes que les étudiants doivent étudier pour pouvoir affronter les idées extrémistes et takfiristes que les groupes arriérés s’efforcent de répandre dans la société », a ajouté Kamal Amer, précisant: « Le président Abdel Fattah Al-Sisi tient à enseigner. les jeunes les valeurs de respect d’autrui, de tolérance et de rejet du fanatisme et de l’extrémisme. C’est pourquoi le ministère de l’Éducation a décidé d’enseigner le sujet des valeurs communes dans les écoles. »

Farid el-Bayadi, membre du comité de défense et de sécurité nationale et auteur de la proposition, a précisé: « La décision d’enseigner cette matière dans les écoles jouera un rôle important dans la diffusion des principes et des valeurs qui s’opposent. l’extrémisme et la haine. » « Enseigner aux élèves des textes porteurs de valeurs communes des trois religions abrahamiques est essentiel pour renforcer les principes d’humanité. La crise réside dans des interprétations extrémistes de textes qui peuvent conduire à l’intolérance et à la haine », a-t-il ajouté.

Gabriel Attal