(Crédit: unité du porte-parole de Tsahal)

Nachman Ash: Israël pourrait avoir besoin d’un couvre-feu nocturne à Pessah

Le coordinateur coronavirus israélien, Nachman Ash, a déclaré à la radio de l’armée dimanche 7 mars qu’il y avait « une chance qu’Israël doive imposer un couvre-feu nocturne à Pessah ». « Je crois que si nous voyons clairement que les ouvertures nous mettent en danger, nous pourrions avoir besoin de prendre une décision douloureuse avant même les élections », a affirmé le professeur, ajoutant que si nécessaire, le plan pourrait être similaire à celui mis en œuvre à Pourim, ce qui exigeait que les Israéliens doivent rester à moins d’un kilomètre de leurs maisons entre 20h30 et 5h du matin. « J’espère cependant que nous pourrons célébrer Pessah avec nos familles. »

Nachman Ash a précisé qu’il pensait que l’obligation pour les gens de toujours porter un masque à l’extérieur pourrait être annulée, car leur efficacité est limitée. Cependant, comme il existe d’autres situations où le port d’un masque reste important, il n’y aura pas de changement dans la réglementation pour le moment, a-t-indiqué. « Le but ici n’est pas de produire davantage de confusion – là où oui et où non – donc la règle demeure », a-t-il ajouté. « Mais le fait est que la police ne l’applique pas dans ces zones. Espérons que les 3,5 millions d’Israéliens qui sont déjà complètement vaccinés aideront à protéger d’autres personnes, et que la réouverture des activités commerciales, des écoles et des événements ne conduira pas à une nouvelle épidémie », a affirmé Nachman Ash.

Gabriel Attal