(Crédit: COGAT)

Après des retards, Israël a commencé à vacciner les travailleurs palestiniens

Après des retards, Israël a commencé ce lundi à vacciner les Palestiniens qui travaillent à l’intérieur du pays et de ses implantations de Judée-Samarie. Les ouvriers palestiniens qui sont entrés en Israël à plusieurs points de contrôle de Judée-Samarie ont reçu leurs premières doses du vaccin Moderna de la part des ambulanciers du Magen David Adom (MDA). La campagne de vaccination orchestrée par COGAT, l’agence militaire israélienne coordonnant les opérations gouvernementales en Judée-Samarie, avait été assombrie par des reports. Environ 100 000 ouvriers palestiniens de Judée-Samarie travaillent en Israël et dans les implantations.

Crédit: COGAT

L’Autorité Palestinienne (AP) a acquis suffisamment de doses de vaccin pour seulement 6 000 personnes en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza, où vivent près de cinq millions de Palestiniens. Il a reçu 2 000 doses d’Israël et a acquis 10 000 autres doses d’un vaccin de fabrication russe. Israël a également annoncé son intention de partager les vaccins excédentaires avec des alliés éloignés en Afrique, en Europe et en Amérique latine, mais la décision a été gelée par des questions juridiques.

Gabriel Attal