(Crédit: capture d'écran Kan TV)

Naftali Bennett: Benyamin Netanyahou a peur de moi

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a empêché le ministre de la Défense d’alors, Naftali Bennett, de mettre en œuvre ses plans pour prévenir la crise du coronavirus lors de la première vague en Israël, car il craignait qu’un ministre sous lui ne réussisse, a déclaré Bennett dans un entretien au Jerusalem Post, mercredi. S’adressant au Salon international de Tel Aviv, Bennett a rappelé qu’en mars 2020, après le diagnostic des premiers cas de coronavirus en Israël, il avait présenté des plans pour les tests et pour l’aéroport Ben Gourion, mais Netanyahou a ignoré les plans. « Je pense qu’il a peur de moi », a affirmé Naftali Bennett. « Ce n’est pas une bonne façon de gérer les choses. J’autorise toujours les gens. Vous prospérez en responsabilisant les gens, pas en les tuant. »

L’ex ministre de la Défense a accusé Netanyahou d’avoir « le pire gouvernement de l’histoire d’Israël » et concernant le coronavirus, « un échec colossal de gestion, d’innovation et d’exécution ». L ’annonce de la Cour pénale internationale selon laquelle elle enquête sur des crimes de guerre présumés commis par Israël dans la bande de Gaza et en Judée-Samarie est également la faute de Netanyahou, a accusé Bennett. « Lorsque les Palestiniens sont allés devant la Cour pénale internationale, Netanyahou n’a rien fait », a-t-il déploré. « Netanyahou est très passif. Il tergiverse sur des questions clés. » Bennett a lancé que la CPI était « un organe antisémite et irrationnel visant à nuire à Israël sous le faux prétexte du droit international ». Le chef du parti Yamina a ajouté que le tribunal « essaie de nous lier les mains pour que nous ne puissions pas nous battre et nous défendre, donc la solution était de continuer à nous battre et à nous défendre comme s’ils n’existaient pas ».

Gabriel Attal