(Crédit: Twitter)

L’AIEA prévoit une réunion technique avec l’Iran début avril sur les questions en suspens

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) prévoit d’entamer un dialogue « technique » avec l’Iran visant à faire progresser le processus d’obtention d’explications sur des questions en suspens telles que les particules d’uranium trouvées sur d’anciens sites non déclarés, a affirmé ce jeudi, son directeur général, Rafael Grossi. « Je vise à avoir une compréhension beaucoup plus claire de cette question d’ici l’été ou avant », a t-il précisé lors d’une conférence de presse, ajoutant que la première réunion aurait lieu en Iran début avril et il espère faire un rapport au conseil d’administration de l’AIEA sur les progrès réalisés d’ici juin. « Nous avons enfin réussi à nous mettre d’accord pour lancer un processus d’analyse approfondie » concernant des « cas concrets » qui posent problème dans le programme nucléaire », a expliqué Rafael Grossi.

L’Iran a donné ces derniers jours des signes encourageants sur la reprise de la diplomatie nucléaire et l’ouverture de pourparlers informels, a déclaré jeudi une source diplomatique française. « Les choses évoluent dans la bonne direction et nous avons eu des signaux positifs cette semaine et surtout ces derniers jours », a déclaré la source aux journalistes.

Gabriel Attal