La Radio Juive

Maître Julie Buk Lament sur Radio J: « J’ai invité la Cour de cassation à opérer une évolution de sa jurisprudence »

(Crédit: DR)

L’avocate au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation, maître Julie Buk Lament, était l’invité du Grand Journal de Steve Nadjar sur Radio J ce mercredi après-midi. Celle qui défend le frère et la sœur de Sarah Halimi est revenue sur l’examen par la Cour de cassation ce mercredi matin de la responsabilité pénale de l’auteur de l’assassinat de Sarah Halimi, dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 dans le 11e arrondissement de Paris. « C’est vrai qu’en principe la jurisprudence retient que les juges du fond (les juges qui statuent avant la Cour de cassation) apprécient souverainement cette cause exonératoire de responsabilité (c’est-à-dire l’abolition de discernement). J’ai invité la Cour de cassation à opérer une évolution de sa jurisprudence et à retenir une règle de droit, un principe prétorien, qui consiste à dire que lorsque l’abolition de discernement résulte d’une faute, le criminel ne peut pas s’en prévaloir. Je pense que l’argument est fort mais c’est vrai que si la cour de cassation nous suivait (les parties civiles), il y aurait une évolution de sa jurisprudence », a déclaré maître Julie Buk Lament.

Gabriel Attal

LE 03-03-21 - 18:00