(Crédit: GPO)

Procès Benyamin Netanyahou: l’accusation dépose la liste des témoins pour l’audience du 5 avril

La liste initiale des témoins et les pièces justificatives du procès du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, ont été finalisées lundi 1er mars lorsque l’accusation les a déposées auprès du tribunal de district de Jérusalem. Une liste préliminaire a été déposée il y a six mois, mais la liste complète actuelle est celle qui permettra l’ouverture de la phase témoin du procès pour corruption et fraude fiscale du chef du gouvernement. L’ancien PDG de Walla, Ilan Yeshua sera le premier témoin le 5 avril, le procès se déroulant les lundi, mardi et mercredi chaque semaine. Selon l’acte d’accusation, Yeshua a constamment reçu des ordres de Bezeq et du propriétaire de Walla, Shaul Elovitch, concernant l’amélioration de la couverture médiatique du Premier ministre. Après Yeshua, l’ancien rédacteur en chef de Walla Aviram Elad, l’ancien directeur de l’information Michal Klein et l’ancien directeur du bureau de presse Amit Eshel devraient témoigner.

Le prochain témoin devrait être l’ancien directeur général du ministère des Communications, Avi Berger. Ce dernier a été limogé par Netanyahou à la mi-2015 parce qu’il s’opposait aux changements de politique qui ont favorisé Bezeq comme étant inapproprié et non professionnel. Un changement de politique a consisté à approuver la fusion Bezeq-Yes, qui est au cœur de l’affaire 4 000. Un deuxième changement important a été la modération des variations de prix et la concurrence contre Bezeq. Il peut parfois y avoir des changements de dernière minute dans les listes de témoins, même au milieu du procès, mais l’accusation ne sera pas en mesure d’ajouter des témoins supplémentaires au-delà de ce qui est déclaré sans autorisation spéciale du tribunal.

Ces 10 premiers témoins pourraient être condamnés à des peines allant de trois à six mois de prison. D’autres témoins seront auditionnés dans cette affaire 4 000. Les affaires 1 000 (dons illégaux) et 2 000 (Yediot Aharonot-Israël Hayom) seront étudiées par la suite.

Gabriel Attal