(Crédit: DR)

Le gouvernement va discuter ce mardi d’une ouverture progressive de l’aéroport Ben Gourion

Le cabinet israélien va discuter ce mardi de l’ouverture progressive de l’aéroport international Ben Gourion de Tel Aviv. La réunion se concentrera sur les Israéliens qui sont actuellement à l’étranger et qui aimeraient se rendre en Israël pour voter aux élections législatives du 23 mars. Une décision sur l’aéroport interviendra après que le gouvernement ait décidé lundi de passer à la prochaine phase de levée des restrictions israéliennes sur le coronavirus à partir du dimanche 7 mars et de rouvrir les restaurants, cafés, salles d’événements et les classes de la 5e à la Seconde.

Lors de la réunion de lundi, Benyamin Netanyahou aurait exprimé sa crainte que si le gouvernement décide d’autoriser les Israéliens à entrer dans  le pays pour voter, de nombreux « auto-stoppeurs » tenteront d’entrer dans le pays et de propager potentiellement le coronavirus. La ministre de l’Aliyah et de l’Intégration, Pnina Tamano-Shata, a déclaré aux ministres que les prochaines élections n’étaient pas la seule raison pour permettre aux Israéliens d’entrer dans le pays et que « les droits fondamentaux étaient compromis, de nombreux Israéliens devenant réfugiés dans des pays contre leur volonté », Selon Ynet. L’aéroport Ben Gourion pourrait rouvrir dès dimanche selon le Kikar Hashabbat. Les vols seront quasiment illimités, sauf en provenance de pays déclarés à risque.

Gabriel Attal