(Crédit: DR)

Le coup de gueule de Naftali Bennett contre le gouvernement: « cessez d’ignorer nos citoyens qui sont coincés à l’étranger »

Le chef du parti Yamina a publié un message sur sa page Facebook hier soir dans lequel il demande à le ministre des Transports Miri Regev d’organiser des vols de rapatriement pour les citoyens bloqués à l’étranger.

C’est en forme de lettre ouverte que le député Naftali Bennett interpelle la ministre des Transports Miri Regev. Il fait d’abord un constat alors que l’aéroport Ben Gourion est fermé depuis fin janvier et ne devrait rouvrir qu’après Pessah ou début avril au plus tôt : « Depuis des semaines maintenant, les citoyens israéliens à l’étranger ne peuvent pas rentrer en Israël en raison de l’échec du gouvernement israélien ». Il ajoute: « Au lieu de faire 3 tests de dépistage et d’être soumis au traçage via les téléphones, ils sont abandonnés, otages hors de leur pays. Les citoyens bloqués racontent que la commission des dérogations, qui devrait leur donner des permis de retour, ne leur donne pas de réponse ou rejette les demandes sans aucune justification ».
L’ex-ministre de la Défense, de l’Education et de la Diaspora demande donc à Miri Regev, au ministre de l’Intérieur Aryeh Deri et à l’ensemble du gouvernement israélien de « mettre fin aux souffrances de nos citoyens à l’étranger, d’améliorer l’efficacité de la commission des dérogations et d’organiser au plus vite des vols de rapatriement depuis Paris et des villes concernées ».

Christophe Dard