(Crédit: DR)

Covid-19 en Israël: les personnes entrant dans le pays devront porter un bracelet électronique

Testées à l’aéroport Ben Gourion puis dirigées vers un des hôtels parrainés par l’État, les personnes arrivant en Israël en provenance de l’étranger pourront rentrer chez elles et porter un bracelet électronique si leur test est négatif.

Le plan a été provisoirement adopté lors d’une réunion à laquelle ont participé des représentants du ministère de la Santé, de la police israélienne et le président de la Commission de la constitution, du droit et de la justice du Parlement, le député Yaakov Asher (Judaïsme unifié de la Torah). 
Dans un premier temps, un projet pilote avec 100 bracelets électroniques sera mis en place. Une commission de la Knesset doit entériner le plan. Le projet pilote terminé, une législation devra être promulguée pour étendre l’utilisation des bracelets. 

La Knesset adopte un projet de loi controversé

Ce mercredi, Le Parlement israélien a ratifié un texte qui autorise le ministère de la Santé à communiquer aux autorités locales les coordonnées personnelles des résidents qui n’ont pas encore été vaccinés contre le coronavirus. En parallèle, les coordonnées de ceux qui sont complètement vaccinés ne seront pas transmises à ces autorités. L’objectif est d’encourager tous les Israéliens à se faire vacciner.

Le syndicat de la santé publique du pays, l’organisation Médecins pour les droits de l’homme et l’Association pour les droits civils en Israël sont vent debout contre ce projet de loi, représentant des risques pour l’éthique médicale, pour les droits des patients, pour la confidentialité des données personnelles ainsi qu’une atteinte à la vie privée et aux choix personnels.

Christophe Dard