Capture d'écran Youtube de la chaîne France 24

Marée noire en Israël: 45 millions de shekels pour nettoyer les côtes

Le littoral israélien est recouvert de goudron, de dizaines à des centaines de tonnes échappés d’un navire en Méditerranée la semaine dernière et déversés sur les plages, depuis Rosh Hanikra, près du Liban, jusqu’à Ashkelon, à la limite de la bande de Gaza.

Les photos prises en hélicoptère par le directeur de l’Autorité de la nature et des parcs, Shaul Goldstein, témoignent de la situation… D’importantes plaques de goudron sur les côtes du nord d’Israël, consécutives à une marée noire. Les opérations de nettoyage se poursuivent. Des responsables du ministère de l’Environnement, des équipes de l’armée, des civils et des membres d’ONG parcourent les côtes du pays pour ramasser le goudron échoué sur les plages. 170 des 190 kilomètres de plages israéliennes ont été souillées. Les côtes libanaises sont également touchées.
Pour soutenir ce nettoyage intense et difficile, le gouvernement met la main à la poche. La ministre de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel, a annoncé aujourd’hui le déblocage de 45 millions de shekels (environ 11 millions d’euros). A l’instar de Benyamin Netanyahou dimanche, les ministères de l’Environnement, de la Santé et de l’Intérieur appellent la population à ne pas se rendre à la plage jusqu’à nouvel ordre.
L’Autorité israélienne des parcs et de la nature estime qu’il faudra un certain temps pour nettoyer les plages, les zones rocheuses et les plateformes d’abrasion qui servent d’habitat aux créatures marines. L’objectif est de permettre l’accès aux plages pour l’ouverture prochaine de la saison touristique.

Christophe Dard